Accueil Cuisine Comment est produit le whisky japonais ?

Comment est produit le whisky japonais ?

Le whisky japonais est une boisson exceptionnelle de haute qualité. Son histoire remonte au début du XXe siècle. Au fil du temps, de nombreuses distilleries japonaises en produisent de différentes manières. Dans ce contenu, découvrez son processus de production.

Les ingrédients du whisky japonais

Les industries de fabrication de whisky japonais utilisent des ingrédients de bonne qualité pour obtenir de meilleurs produits. Pour avoir un goût distinctif, elles sélectionnent méthodiquement les composants nécessaires. En général, ces constituants sont :

A découvrir également : Carrot Cake

  • L’eau de source
  • L’orge maltée
  • La levure
  • Les fûts de vieillissement

Pour avoir une texture délicate, les fabricants utilisent de l’eau distillée japonaise. Cet élément se distingue par sa pureté et sa douceur. Il y a aussi l’orge maltée qui est l’ingrédient de base de ce type de boisson. Il garantit la saveur dans le whisky. À part cela, l’utilisation de levure consiste à fermenter le produit. Il permet de transformer les sucres se trouvant dans le moût en alcool. Ensuite, ces industries utilisent de différents fûts, comme le fût de chêne. Dans cette boisson, il n’y a pas que ces éléments. En fait, il est fabriqué avec des savoir-faire des artisans. Ces derniers offrent même plusieurs types de whisky. Pour en découvrir plus, vous pouvez continuer à lire tous les détails.

Les étapes de production

Pour commencer, le fabricant met l’orge dans l’eau, puis l’applique sur le sol pour assurer la germination. Cette phase de maltage transforme les amidons en des éléments de ferments. Ensuite, il broie la malte afin d’avoir une poudre, et il le mélange avec de l’eau chaude. Ce composant constitue le moût. Après, ce dernier passe par la fermentation. Cette altération peut durer jusqu’à cinq jours, mais cela dépend de la distillerie. Après ces étapes, le producteur procède à la distillation et au vieillissement de la boisson en transférant le tout dans un tonneau en bois.

A lire aussi : Buche de Noël au chocolat

Lorsque le whisky atteint un bon niveau de mûrissement, le fabricant assemble les mélanges. Puis, il les filtre pour enlever toutes les mauvaises particules. Il goûte la boisson, et si celle-ci n’a pas encore le goût souhaité, il y rajoute un peu d’eau de source. Pour terminer, il les met en bouteille pour faciliter la distribution.

Quelles régions produisent du whisky japonais ?

Plusieurs régions produisent du whisky japonais. En outre, elles utilisent leurs propres techniques pour obtenir un goût savoureux.

Avec son climat frais, Hokkaido produit de bons whiskies. Il offre de meilleures méthodes de vieillissement, ce qui donne un goût succulent à la boisson. La Kyushu fabrique aussi du whisky de bonne qualité. Il se distingue par ses phases de maturation. Découvrez également Okinawa, qui produit avec ses propres techniques. Lors de la fabrication, il utilise des ingrédients locaux. En tout, le Japon remporte les meilleurs prix pour la qualité de ses whiskies.

Dégustez maintenant !

Ce contenu vous a aidé à découvrir le processus de fabrication d’un whisky japonais. Maintenant, à vous de déguster ! Versez un verre de whisky, sentez les arômes, prenez une gorgée, puis évaluez le goût. Et surtout, buvez avec modération.

 

ARTICLES LIÉS